Comment quitter un Pervers Narcissique?

Quitter un pervers narcissique ? C’est une mission impossible !

Chaque fois que je racontais mon histoire à quelqu’un, la même question revenait : si ce que tu dis est la vérité pourquoi tu es resté autant d’années ? Ce n’est pas possible de vivre avec un homme qui te fait autant souffrir et rester.

À cela je n’avais pas vraiment de réponse, je trouvais même la question un peu incongrue. Ne se marie-t-on pas pour le meilleur et le pire ? D’où vient le fait qu’on doive quitter son conjoint parce qu’on n’est pas heureux ? Je me suis mariée jeune, ma seule vraie relation amoureuse et sexuelle a été avec mon mari, je n’avais aucune idée d’une autre réalité, mon mari était MA réalité, la souffrance que je vivais était « LA » réalité du mariage. Chaque fois que je regardais un couple se marier, je ricanais intérieurement en me disant « Bienvenue en enfer ! »

Vivre avec un PN lobotomise vos pensées, vos actions, votre personnalité, vous n’existez plus, sinon au travers de SON regard. La vraie question serait donc : comment SE quitter ? L’équation est d’une complexité effrayante d’autant plus que la victime garde en elle l’espoir qu’elle finira par le changer en lui donnant un peu plus d’amour, en étant un peu plus soumise, gentille, silencieuse, morte…

Dans une guerre, dans un combat, vous devez savoir, quelles sont vos forces et quelles sont vos faiblesses ? Dans le cas présent vous n’avez AUCUNE FORCE, la meilleure et seule arme que vous avez c’est LA FUITE.

Pour quitter un PN, vous devez le faire tout en lâcheté et fuir. Tant que vous restez dans son périmètre, il vous possédera comme un mauvais esprit. Vous devez donc fuir.

Fuir le PN en 5 étapes.

1. Visiter les forums d’échange

Tout d’abord, vous avez besoin d’une douche froide ! Quel que soit ce que l’on vous dira à propos de votre chéri psychopathe, vous ne le croirez pas, vous  garderez toujours en vous la petite lueur d’espoir que quelque chose finira par changer. Visitez les forums d’échange sur le sujet vous mettra en face de femmes et d’hommes comme vous qui vivent ou on vécut au quotidien le même enfer. Lire leurs histoires vous fera comprendre qu’il n’y a rien à faire, la seule issue, c’est QUITTER.

2. Prenez conscience.

Prenez conscience et accepter l’idée qu’il n’y a rien à faire. Vous serez submergé par la peur, par le doute, par l’angoisse, il choisira ce moment pour être tendre avec vous et vous promettre une seconde lune de miel à Haïti. Prenez conscience, c’est du bluff.

3. Préparer un plan.

Tout en discrétion et sans changer vos habitudes de la maison, préparez votre départ.

– Prenez contact avec les centres d’aide de maltraitance psychologique.

– Renseignez-vous sur les avocats et les recours légaux.

– Conserver vos documents personnels.

– Préparez tous les documents, vidéo, photo, audio, certificats médicaux… qui pourraient faire l’objet de preuves pour le tribunal.

– Étudiez vos finances, préparez un budget constitué uniquement de votre salaire.

– Cherchez un appartement, si vous pouvez vous en offrir un, ou recherchez les centres d’accueil.

– Renouez progressivement avec la famille, les amis sans leur dire exactement ce que vous préparez.

– Recherchez les écoles et crèches pour les enfants, si vous en avez.

– Recherchez les services d’une nounou (si vous pouvez vous l’offrir) ou sinon prévoyez de laisser les enfants de temps en temps en famille, vous aurez besoin de silence pour réfléchir et même pleurer.

– Déménagez vos affaires personnelles progressivement et toujours en très petite quantité.

– Fixez une date de départ et gardez-la secrètement en vous. Choisissez si possible un moment où il sera absent du domicile.

– Préparez l’équipe de déménagement.

– Préparez-vous mentalement au départ.

Les clés d’or pour que votre plan réussisse sont LA DISCRÉTION ET LE SILENCE. N’en parlez à personne ou du moins si vous le faite que ce soit à une personne de confiance, autrement gardez le silence.

4. Payez-vous les services de spécialistes.

Vous passerez par un vrai TOURBILLON, un tsunami de degré élevé, vous avez besoin pour ça d’être accompagné. Les 3 indispensables sont :

Un psychologue, vous ne vous en rendez pas encore compte, mais votre relation a créé un vrai chaos en vous, vous avez besoin de voir un psy pour réparer les dommages causés par votre relation. Vous pouvez aussi trouver la force en vous et guérir, c’est ce qu’on appelle la résilience. Pour ma part, si vous en avez les moyens, je vous conseille de voir un psy.

Un avocat, il sera votre homme/femme de main qui vous guidera sur la procédure à adopter et les éléments à déposer pour porter plainte. Eh oui, la violence psychologique est aussi punie par la loi, du moins dans certaines législations, dans mon pays c’est une autre paire de manches.

Un Coach, qui vous tiendra la main et vous accompagnera durant ces moments de transition et de reconstruction. Étant donné que vous avez arrêté de penser, de rêver, de réfléchir, le coach sera la voix de votre conscience qui vous réveillera de votre léthargie. Le coach peut aussi bien être un bon ami qui vous secoue avec son franc parlé. Si vous pouvez néanmoins, vous payer les services d’un coach, n’hésitez pas, c’est un investissement qui rapporte.

5. Quittez par surprise.

Pensez à votre départ mentalement, visualisez-le. Répétez-vous à chaque fois qu’un moment de doute apparaît :

« Je peux le faire, je vais y arriver, j’y arrive ! »

Le jour prévu, quittez. Ne vous retournez pas en arrière. Partez ! Vous ne le savez pas encore, mais vous venez de prendre l’une des décisions les plus importantes de votre vie. Vous venez de vous SAUVER LA VIE.

Ce n’est pas fini, le combat sera rude, mais dites-moi : « Qu’est ce que vous subirez de pire que ce que vous avez déjà vécu ? »

Il vous manquera, il a été votre drogue pendant des années, il vous manquera ce  •¡¡¡&I^%%$#!!!, il vous a vampirisé, c’est NORMAL.

Comment faire une cure de désintoxication du PN? Ça, c’est l’objet du prochain article. Ne le ratez pas!

Ne doutez pas un Instant, vous avez pris la BONNE DÉCISION, celle de partir, celle de quitter, celle de recommencer, celle de vous donner une chance pour le bonheur. Il n’est jamais trop tard pour être heureux, VOUS LE MÉRITEZ AUSSI.

Vous êtes un héros, une héroïne, vous n’avez pas besoin d’héroïne!

Et vous ? comment avez-vous quitté votre PN ? Partagez avec nous.

Besoin d’un accompagnement gratuit cliquez  ICI

Publicités

Les 7 étapes de séduction du PN

Le PN est un individu comme les autres, c’est un homme charmant qui soigne particulièrement son aspect  extérieur. Il est plutôt à l’aise en public ou alors d’une timidité touchante. Si vous le croissez dans la rue, déjeunez ou partagez un moment d’intimité avec lui, rien à priori ne vous laissera deviner qu’il s’agit d’un prédateur.

Le PN est pourtant bel et bien un prédateur, contrairement à d’autres soupirants qui font la cour pour gagner le coeur d’une dame, le PN déploie un plan stratège, bien calculé, dans le but de capturer sa proie. Il part à la chasse. Il ne cherche pas une compagne, petite amie ou femme, il cherche une proie.

Je vous présente 7 étapes usuelles de séduction utilisées par les PN. Une fois le processus de séduction engagé, il est très difficile de garder sa lucidité. Je vous donne ces indices pour vous prévenir de pareils faussaires. N’essayez pas de jouer avec le feu, il a une longueur d’avance sur vous. Pour lui, vous êtes juste un pion, rien de plus.

Les 7 étapes de séduction.

Etape1: La quête.

Le PN va bel et bien à la chasse. C’est un chasseur méticuleux, il ne choisira pas n’importe quelle proie.Tout d’abord, il repère sa victime. Il fait ensuite une étude de cas, pendant une période qui peut être quelques minutes à quelques années, il  étudie sa proie, essaye de comprendre ses habitudes, son fonctionnement, ses hobbies. Puis, tout doucement, de la manière la plus naturelle du monde, il aborde sa victime. Mais détrompez-vous vous n’êtes pas une inconnue pour lui, ce n’est pas un hasard, il vous connait, il vous a traqué.

Etape2: La séduction.

Il se montre alors l’homme le plus charmant de la terre, il ne brule pas les étapes, il vous comprend, il partage vos intérêts allant jusqu’à s’inscrire à des cours spéciaux juste pour vous faire plaisir et partager votre passion. Il vous couvre de compliments, vous valorise, vous offre des cadeaux. Tout est parfait, un peu trop même. Vous avez l’impression d’avoir trouvé l’homme de vos rêves.

Etape3: Séduction des proches.

Son plan de séduction ne s’arrête pas à vous. Il prend d’assaut vos proches, vos amis, vos parents. Il  déploie de tout son charme pour donner de lui une image irréprochable. Vos proches n’y voient que du feu et vous pousse dans les bras de cet homme si merveilleux, on envie votre chance.

Etape4: l’isolation.

Vous lui appartenez. vous êtes sa compagne, sa femme, sa copine. C’est fait c’est officialisé, vous vivez ensemble. Il a fait les choses bien pour que vous vous sentiez à l’aise dans votre nouveau chez vous. L’étape suivante consiste à couper sa victime du monde, il devient votre monde. Il vous fait comprendre que vous n’avez pas besoin des autres, vous l’avez lui. Vous formez désormais une équipe, une famille, personne d’autre ne doit s’immiscer entre vous, ni les amis, ni la famille, ni les collègues.

Etape5: La dévalorisation.

La phase première de dévalorisation commence alors. Vous n’y prêtez pas vraiment attention, il doit être de mauvaise humeur, ça doit être un problème au bureau, il doit être mal dans sa peau à cause de…La victime ne comprends pas le changement brusque mais associe cela aux aléas de la vie. Dès fois elle réagit mais jamais elle ne le blâme, elle le comprend. De plus il revient très vite avec des excuses qui lui font vite oublier sa grossièreté. Il souffle le chaud et le froid dans votre vie.

Etape6: Le pushing-ball.

La phase de dévalorisation s’amplifie, il traite sa victime comme une moins que rien, il essaye de tout contrôler dans sa vie, l’empêche de sortir, l’empêche de voir ses proches, devient dans certains cas violent. Sa violence est verbale mais elle peut être aussi physique ou sexuelle. La victime devient sa prisonnière. Quand elle essaye de se plaindre auprès de ses proches, on lui reproche d’exagérer: « Cela ne peut être possible », « Tu as de la chance d’être avec lui », « C’est un homme tellement bien. » Vous vous retrouvez seule à ruminer vos pensées noires, personne ne vous croit.

Etape7: Perte d’identité.

La victime est seule, elle a cessé d’exister, elle a perdu son identité, elle ne sait plus qui elle est. Elle devient alors ce qu’il a toujours voulu d’elle : Une moins que rien. Dépression, suicide, folie, paranoïa, psychose.

Si vous vous reconnaissez dans ce schéma, si vous n’êtes pas déjà trop loin, si vous avez encore un peu de lucidité, Fuyez!

Ne réfléchissez pas, fuyez! Tant que vous êtes à sa merci, vous ne ferez pas le poids, vous avez besoin de recul, d’éloignement, de stopper le contact pour pouvoir vous en sortir. Ces séducteurs d’un autre genre sont mortels. Si vous n’êtes pas encore engagé, ne le faites pas, sinon c’est une décision que vous regretterez toute votre vie. Si vous y êtes déjà, quittez-le!

N’attendez pas le miracle, il ne viendra pas: FUYEZ!

Démasquez un pervers narcissique en 30 points.

Vous êtes dans une relation ambigüe et vous ressentez que quelque chose cloche chez votre partenaire? Vous êtes en début de relation et vous aimerez savoir si votre compagnon est un PN? Vous vivez avec un PN et vous avez besoin d’une confirmation de votre intuition? Une précision quand même, ils ne sont pas TOUs des PN.

Voici 30points qui vous permettront de démasquer le loup sous les airs d’agneau.

Ils sont extrait du livre d’Isabelle Nazare-Aga  » Les manipulateurs sont parmi nous »

livre Isabelle

Ne vous faites pas avoir, si quelqu’un correspond à 14 de ces points c’est un manipulateur et vous devez FUIR.

01.Il culpabilise les autres au nom du lien familial, de l’amitié, de l’amour, de la conscience professionnelle
02.Il reporte sa responsabilité sur les autres, ou se démet des siennes
03.Il ne communique pas clairement ses demandes, ses besoins, ses sentiments et opinions
04.Il répond très souvent de façon floue
05.Il change ses opinions, ses comportements, ses sentiments selon les personnes ou les situations
06.Il invoque des raisons logiques pour déguiser ses demandes
07.Il fait croire aux autres qu’ils doivent être parfaits, qu’ils ne doivent jamais changer d’avis, qu’ils doivent tout savoir et répondre immédiatement aux demandes et questions
08.Il met en doute les qualités, la compétence, la personnalité des autres : il critique sans en avoir l’air, dévalorise et juge
09.Il fait faire ses messages par autrui
10.Il sème la zizanie et crée la suspicion, divise pour mieux régner
11.Il sait se placer en victime pour qu’on le plaigne
12.Il ignore les demandes même s’il dit s’en occuper
13.Il utilise les principes moraux des autres pour assouvir ses besoins
14.Il menace de façon déguisée, ou pratique un chantage ouvert
15.Il change carrément de sujet au cours d’une conversation
16.Il évite ou s’échappe de l’entretien, de la réunion
17.Il mise sur l’ignorance des autres et fait croire en sa supériorité
18.Il ment
19.Il prêche le faux pour savoir le vrai
20.Il est égocentrique
21.Il peut être jaloux
22.Il ne supporte pas la critique et nie les évidences
23.Il ne tient pas compte des droits, des besoins et des désirs des autres
24.Il utilise souvent le dernier moment pour ordonner ou faire agir autrui
25.Son discours paraît logique ou cohérent alors que ses attitudes répondent au schéma opposé
26.Il flatte pour vous plaire, fait des cadeaux, se met soudain aux petits soins pour vous
27.Il produit un sentiment de malaise ou de non-liberté
28.Il est parfaitement efficace pour atteindre ses propres buts mais aux dépens d’autrui
29.Il nous fait faire des choses que nous n’aurions probablement pas fait de notre propre gré
30.Il fait constamment l’objet des conversations, même lorsqu’il n’est pas là